13 janvier 2008

visite de Tacna (pérou)

Vendredi 14 décembre
visite de Tacna (pérou)
Tacna se situe à 1 heure de voiture et 1h30 de train d'Arica
Le train
Le seul problème au départ d'Arica il faut réserver la veille, donc nous sommes partis par la voiture...donc direction le terminus de "buses y taxis a tacna y bolivia" (oui faites attention, il y a environ 4 gares d'autobus et pas cote à cote donc je vous conseillerais de prendre un taxi -qui sont pas chers à Arica)
Et lala j'avoue que c'est l'enfer.....tous les chauffeurs de taxi vous sautent dessus....bref nous avons opté pour une Cie peruvienne (bon faut l'écrire, nous l'avons tirée à pile ou face)...attention il faut remplir vos papiers pour traverser les douanes, dans les locaux dans la Cie...et le trajet coûte 2500 pesos chacun mais la voiture remplie (5 personnes) donc vous pouvez marchander pour avoir votre voiture à vous seuls et celà vous reviendra quand même plus cher...et nous voilà parti avec un chauffeur bien sympathique. D'ailleurs un des avantages d'y aller avec un taxi, c'est lui qui vous dit tout ce qu'il faut faire
Bon vous avez deux douanes à traverser, et c'est là que l'horaire peut fluctuer, donc si tout se passe bien, vous aller mettre 1h pour arriver à Tacna

TACNA

Première surprise à l'entrée de Tacna

Une superbe mosquée

Deuxième surprise à la gare de Tacna

les bureaux de changes: ce sont des tables avec des gents avec "calculatrice à piles"

Tacna est vraiment une charmante petite ville qui vaut le petite détour
-avec sa place d'armes et sa cathédrale

À noter que la cathédrale est entièrement peint au sol

-avec ses marchés traditionnels

-avec son musée historique régional (3.60 soles l'entrée) et qui vous explique à la façon péruvienne la guerre d'indépendance et la guerre du pacifique (juste deux petites salles donc assez rapide donc je vous le conseille)

- sa comida traditionnel
je me suis lancée dans un plat traditionnel: le cui (un rongeur)....euh bin euh je ne le conseille pas...y'a presque rien à manger et surtout euh un drôle de gout (mais c'est juste mon avis)

- et ses voitures et conducteurs: ce qui m'a impressionée est le nombre de coccinelle...y'en a à chque coin de rue (à savoir s'il y avait une réunion de conducteurs de coccinelles juste à ce moment la) et surtout faite tres tres attention....ils conduisent vraiment dangeureusement sans aucun respect avec les piétons

Le retour nous l'avons fait en train (tarif 7 soles) beaucoup moins donc c'est pour ça qu'il est trés populeux et vous passez directement la douane à la gare

1h30 de désert et vous arrivez couvert de sable mais bon il est vrai qu'il faut mieux laisser la place aux locaux (donc je ne sais si je dois le conseiller)

donc retour à Arica et la suite: samedi 15 décembre enfin la visite d'Arica

14 commentaires:

JO TOURTIT a dit…

Chez nous il est 19h40 donc je vais faire la tambouille mais je reviendrai demain pour lire ce beau post documenté ! Bises

véronique a dit…

Merci pour la visite.Pour le Cui, je te le laisse

Mylène a dit…

Toujours intéressant, je rêve de désert, du Sahara en particulier!
Là c'est vraiment le dépaysement et malgré les inconvénients c'est ça le "vrai" voyage !

Lauréole a dit…

j'avais pas enregistré que vous aviez poussé jusqu'au Pérou...c'était aussi pour le travail de D ? ahhhh le désert. Que j'aime le désert...euh y'a pas de désert en Irlande ;-)

oraure a dit…

Merci pour la suite du périple...
Appétissant pourtant le Cui mais je ne sais pas si j'aurais osé malgré tout...

toto a dit…

j'ai comme dans l'idée que le nom du zozio qui t'a fait craquer... pour moi, ça aurait marché... j'ai la curiosité phonique... ben sinon, ça n'aurait pas été déplaisant un pti voyage au Pérou.. zavez trouvé de l'or?

toto a dit…

les coccinelles, c'est parce que c'est des moteurs qui refroidissent à l'air.. que c'est costaud (c'était comme ça au Congo)... qu'il y a du pétrole au chili, au Pérou...

Brigitte a dit…

waouch! que de souvenirs !
Nous dormions à Arica à l'ancienne douane (b&b) et le petit train orangé passé 2 fois par jour juste devant la porte
La Casona azul ça s'appelle!
Allez demain je m'envole pour Paris, le coeur lourd
Besos, y animo para la tésis

JO TOURTIT a dit…

Un peu perdu ... un peu trop loin ... mais vraiment dépaysant (et cela me fait penser à la phrase d'un film où la bonne femme ne sachant quoi dire pour parler de la culture marocaine, dit cette phrase ...). Moi je ne trouve que ce mot ... un peu bête !
Un groupement de coccinelles ...et me voilà repartie à penser encore aux films ... Tu vois lesquels ?!
Le frichti au "rongeur" ... bin euh ... oui, je goûterais mais ...
Biz

Yvon a dit…

c'est vrai qu'il n'y a pas grand chose à manger sur le cui ou cochon d'inde, j'ai goûté en Equateur et au Pérou mais grillé, ce n'est pas extra et pourtant très cher.
Par contre, les comidas sont simples et excellents partout en Am. du Sud.
Bonne semaine Rachel

esperance a dit…

que j aimerai visiter ce pays

merci de ce partage

bious

esperance a dit…

bonjour rachel

quel dépaysement chez toi

j adore

je t embrasse

Anonyme a dit…

on a pris ce train entre arica et tacna, on traverse non seulement du sable, mais un champ de mines, mais ce tacot en bois tolé est trés populaire le samedi, il faut reserver sa place a l'avance.
ce court voyage est trés interessant , et les cheminots de tacna, m'ont questionné sur le TGV !

bye

Anonyme a dit…

Coucou...merci pour ce post !
Je connais bien le Pérou mais je ne suis jamais arrivée jusqu'à Tacna; et vois-tu je viens de trouver une offre d'emploi assez intéressante mais mal pyée à Tacna..du coup j'hésitais!! Mais là, tu viens de me convaincre! Alors merci...Nono
N'hésite pas à faire un tour sur mon blog : http://leregimeselonnono.wordpress.com/