27 août 2006

Le Zoo de Santiago

Il est vrai qu’il s’agit d’un zoo comme tous les autres avec ces multiples animaux


Mais ce qui fait son petit charme est sa superbe vue.


C’est simple, il se situe sur le Cerro San cristobal

et le panorama sur la ville de Santiago est superbe..


Le tarif n’est vraiment pas coûteux (2000 pesos pour adulte et 1000 pesos pour les enfants)…bien sur il contribue à améliorer le domaines des animaux… la dernière fois que nous sommes allés, ils reconstruisaient l'habitat des pingouins (si cela peut vous donner des idées pour chez vous ;o))


Je vous conseille fortement de le visiter dans la semaine…car le dimanche c’est une véritable invasion…à moins que vous voulez connaître un peu plus les habitants de Santiago !

Petite note personnelle : je sais que beaucoup de personnes sont extrêmement contre les zoos…mais bon pour le domaine génétique, c’est une véritable manne…certaines espèces (ex : guépard) arrivent au nombre fatidique de la consanguinité et certains individus sont remis en nature pour éviter ce problème…c’est vrai que c’est malheureux de penser que les zoos sont là pour sauver les animaux sauvages…alors au lieu de les boycotter et de demander leur fermeture, je pense que la meilleure des solutions est justement de les surveiller et de les aider à améliorer les conditions de vie de ces animaux captifs.

(n'oubliez de cliquer sur les images)

6 commentaires:

Yvon a dit…

il est vrai que le zoo peut être considéré comme une prison, des animaux retirés de leur milieu naturel mais il est vrai aussi que c'est un excellent moyen de sauver certaines espèces en voie de disparition; ainsi,, Thouari aide à repeupler l'Afrique, eh oui!.
Il faut tout simplement que ces animaux aient une vie digne, de la place et une nourriture adaptée et suffisante.
De plus il y a le côté éducatif pour les enfants.
Bonne semaine
Bisous

Paulette a dit…

Je préfére aussi les animaux libres dans leur milieu naturel, mais comme l'Homme est leur pire ennemi, l'Homme fut bien obligé de trouver une solution pour remédier à ses bétises. J'adore les pandas et sans le zoo, surtout celui de San Diego où est née Su Lin l'année passée, et bah, des pandas il y en aurait encore moins (et moins que 1000 c'est déjà dramatique, donc chaque naissance compte, en liberté et en captivité)...et jusqu'à présent des vrais pandas j'en ai vu que dans les zoo, avant d'aller, un jour, les voir en vrai (en respectant bien sûr leur cadre et leur mode de vie)

rachel a dit…

surtout que, maintenant, il est interdit de capturer des animaux sauvages pour les mettre dans des zoos...celà doit aussi faire parti des controles..;o)

brigitte a dit…

Joli billet, Rachel au service de la nature. pour avoie visiter ce zoo de santiago, je suis d'acord avec toi sur la beauté de l'endroit et les soins portés aux animaux.
J'ai la chance de vivre en pleine nature et je déplore la chasse intempestive qui détruit la faune de Guyane en particulier et d'amazonie en général.
Aïe, je vais me faire des ennemis mais tant pis !

Charmille a dit…

C'est sûr que pour beaucoup d'espèces, maintenant qu'on a détruit leur habitat naturel, elles sont aussi bien dans un zoo que promises à une mort certaine en liberté... Le dodo aurait peut être pu être sauvé si le nombre de représantants en captivité avait été suffisant.
Enfin bon qui est libre ? L'humain aussi s'est enfermé et dans des cages à lapin de plus en plus petites pour cause de surpopulation...

Anonyme a dit…

Bien situé ce zoo ! Quant aux bébés tigres blancs, c'est rare qu'ils naissent en captivité ! Génial donc ..
Gros bisous gwapa
JO TOURTI