28 septembre 2010

Généralité sur Buenos aires.

j’ai passé une semaine fantastique a buenos aires, pas réussi vraiment a tout faire, mais réussi a rentrer bien bien fatiguée et ca c’est divin alors mon programme fut

-première journée: passage obligatoire de la plaza de mayo

-2eme journée: san telmo (ou le manqué des musées) et surtout les deux petits et charmants musées de Belgrano

- 3eme journee partie A: palermo ou le poumon de buenos aires et (partie B): palermo, son zoo et son musées (le musée évita)

- 4eme journée: petite balade á montserrat (ou monserrat) et visite du musée des beaux arts

- 5eme journée (partie A): ou la folie des visites de musées (ceux du matin) et (partie B) ou la folie des visites de musées (ceux de Palermo)

- 6eme journée (partie A): une journée atypique ou la visite d’un autre style de musée et (partie B): une journée atypique ou la visite d’un cimetière

-7eme et dernière journée (partie A): dernier tour a la plaza de mayo et visite de puerto madero et (partie B): visite de puerto madero (la réserve écologique et les grandes avenues)

architecturep

Je me suis inspirée surtout de trois sites

- le site officiel

- tourisme Buenos aires (ou beaucoup de cartes sont issues)

- les voix nomades

autres liens

- metro (il existe des passes pour 10 voyages). J’avoue avoir évité le système de bus car vraiment trop compliqué. Déjà il faut payer avec la somme exact (1pesos 10) et la monnaie de 1 pesos est en voie de disparition, ou le mieux, se trouver a un terminus de bus, il y a un monsieur qui prend les billets.

j’ai été vraiment étonnée de la gentillesse et de la politesse des gens dans le métro. Ils savent les inconvénients d’une rame remplie et se comportent avec amabilité.

surprisep Bon quand même un petit défaut dans cette grande ville: je n’ai pas trouvé évident de manger dans un restaurants typiquement argentins a prix raisonnable, bin au moins dans les quartiers visités. Mais quand nous arrivions a rentrer dans un, je peux vous dire que les tarifs sont vraiment avantageux et des plats bien remplis. Et a 4h, le fameux 4h argentin!

plaisirepIls sont une passion pour les viennoiseries et surtout leur media-luna et vous trouverez une confiseria a chaque coin de rue et les restaurants se transforment en salon de the, un délice.

Il y a quelques recommandations quand même a formuler: faire attention aux vols et pickpockets mais surtout aux voitures. C’est simple la priorité n’existe pas, le premier arrivée passe et bien sur le piéton ne compte pas. L’idéal est de traverser avec un habitant ou aux feux rouges (bien que lala aussi faire très attention, les voitures tournants s’imposent toujours)

rueep vraiment j’ai adoré cette ville et m’y perdre.

22 septembre 2010

7eme et dernière journée (partie B): visite de puerto madero (la réserve écologique et les grandes avenues)

buenos aires_guia3_puerto madero oui nous avions entendu parlé de cette réserve qui se situe juste aux abords de la grande ville de Buenos aires, alors bien sur, elle était au programme.

(n’oubliez pas de cliquer sur les images)

1/ la Reserva Ecológica Costanera Sur (site semi-officiel, en français) Bon déjà il y a deux entrées a chaque bout, et elle est gratuite. Mais bon nous sommes allés un dimanche alors c’était bourré de gens qui courraient, qui roulaient (que les habitants de BA sont sportifs) et en plus nous étions pris par le temps (l’avion a prendre le soir). Donc disons que nous n’avions pas vraiment savouré les Kms de sentier (vous pouvez marcher jusqu’a 3 heures dans cette réserve)

reserve1c’est sur qu’il va falloir y revenir (bonne excuse).

Mais nous sommes restés a flâner sur les quais qui longent les avenidas de Carlos M. Noel et Dr Achaval Rodirguez

bord1p

comme vous voyez, un vrai régal

mais il a fallu partir

finp

au revoir Buenos Aires!

18 septembre 2010

15 septembre 2010

7eme et dernière journée (partie A): dernier tour a la plaza de mayo et visite de puerto madero

buenos aires_guia3_puerto madero Et oui ca y est le séjour se termine, il nous restait tellement de choses a visiter qu’il a fallu trancher: ca sera puerto madero (site officiel, en français).

Pour cela il a fallu passer de nouveau par le centre ville, donc voici les dernières photos de la plaza de mayo

(n’oubliez pas de cliquer sur les images)

plazap

plaza colombo Puis passer dernière la casa rosada, avec une plaza colombo totalement en construction (hélas) et après, bin ce fut vraiment une partie de recherche pour pouvoir traverser ces grandes routes car avec toutes ces constructions pas évidents de se retrouver enfin á puerto madero (nous avons fait pas mal de détour). Nous avons atterri au niveau du puente macacha guemes . Ce pont a deux avantages: il nous donne une superbe vue sur le pont de la femme (puente de la mujer) mais surtout nous fait remarquer qu’il y a un bateau a trois mats a visiter, l’uruguay.

1/ le puente de la mujer (œuvre de l’architecte santiago calatrava valls)

puentep

vous remarquerez qu’il y a un bateau juste derrière le pont. Il peut se visiter mais nous ne sommes pas montés dessus mais plutôt celui qui se trouve juste de l’autre coté de cette photo: le bateau Uruguay (of course pas sur cette photo)

2/ visite du Buque Museo Corbeta Uruguay (2 pesos)

exterieurp interieurp Bon heureusement que nous sommes venus tôt car cela commençait a se remplir et la visite de l’intérieur du bateau devenait étroite. Nous avons débarqué de ce beau bateau pour nous diriger vers la réserve écologique.

(suite partie B)

11 septembre 2010

6eme journée (partie B): une journée atypique ou la visite d’un cimetière

clip_image002le cimetière de recoleta (site officiel, en francais, point 13 sur la carte). Cela peut paraitre un peu bizarre de se balader dans un cimetière surtout dans une ville qui a tant a proposer mais celui-la est rempli de personnages célèbres et qui ont fait justement l’argentine. D’ailleurs je conseillerais fortement le guide. Je ne l’ai pas fait et bin, je me suis perdue un tout petit peu et je suis passée a cote de grandes tombes qui devaient enfermer un homme/une femme historique, un peu frustrée quand même

cimetierep mais bon l’entrée principale étant en rénovation nous avons du passer par une petite porte et avons débarqué vraiment dans un cimetière impressionnant (j’ai mis les flèches pour montrer la taille humaine) mais bon même si je passais a cote d’une page de l’histoire de l’argentine je me suis régalée avec les autres habitants de ce monde.

chatsp

et bien sur nous avons terminé notre balade comme il se doit: dans un café, le bar la biela, un des plus anciens (point 15, explication ici)

barp

croissantecritp J’avoue avoir fait une overdose de media-luna (petit croissant argentin) mais ils sont si bons. Il en existe surtout deux sortes, a la mantenca (sucré plus grandes et plus rondes) et grassa (plus croquants, et “salés”, la pate plus fine et plus ferme). J’avoue que tout dépend ou vous les achetez, cela peut changer du tout ou rien. Bref, je n’ai pas encore réussi a savoir lequel je préférais, alors je prenais toujours “uno, uno”….un régal!

arrive la dernière journée

08 septembre 2010

6eme journée (partie A): une journée atypique ou la visite d’un autre style de musée

oui bon le prochain musée est disons très très sportif: c‘est le musée de River plate (site officiel, en français, une des équipes de football Buenos Ares). Il faut dire que le football tient un rôle important (certains diront trop) en Argentine alors chaque équipe commence á développer son propre musée. Lors de notre premier passage a Buenos Aires, nous avions visiter celui de boca juniors (site officiel, en français, l’ennemi juré de River Plate d’ailleurs).

Le museo de river plate: pour 45 pesos vous avez une entrée au musée et une visite guidée du stade (35 pesos seulement le musée). Bon, a la base, il faut être quand même, un minimum fan de football. Si vous l’êtes, ce musée est assez bien fait.

museeecritp stadeecritp puis nous sommes sortis de ce musée pour aller manger une parillada et s’enfuir vers recoleta.

clip_image002Il nous manquait quand meme de petites visites a faire notamment la Basílica Nuestra Señora del Pilar et le cimetière (respectivement point 12 et 13 sur la carte)

(n’oubliez pas de cliquer sur les images)

la basilica nuestra señora del pilar (site officiel) se situe juste en face d’un gigantesque marché artisanal (je n’exagère pas) et juste a coté du fameux cimetière que nous avons visité juste après. basiliquep

une jolie basilique qui vaut son petit arrêt

pour le cimetière, il va falloir attendre le prochain article.

04 septembre 2010

5eme journée (partie B) ou la folie des visites de musées (ceux de Palermo)

palermo_map donc me voila de retour a palermo pour y visiter 3 musées se situant heureusement dans le même secteur: le musée d’art populaire Jose hernandez, le MALBA et le Musée d’arts decoratifs (par ordre de visite et respectivement le point 29, le point 28 et le point 36 sur la carte)

(n’oubliez pas de cliquer sur les images)

1/ le musée d’art populaire Jose hernandez (en français)(entrée 1 peso). Déjà ce musée pose la bonne question d’entrée et a l’entrée: qu’est-ce que l’art populaire? Il semblerait que cela regroupe tout art ancestral et typiquement régional et en argentine, cela va de la manipulation de l’argent (surtout autour du mythe du gaucho) et de la laine. Ensuite, vous allez traverser un jardin et vous vous trouverez dans le monde des jouets artisanaux. Un petit musée qui se visite bien et dans l’attente de l’ouverture du MALBA

popp

2/ le MALBA ou le musée d’art latino-américain de Buenos aires (entrée 20 pesos). Il s’étale sur trois étages et montre des œuvres modernes issues du continent américain. J’ai adoré l’intervention de Pablo Reinoso, les variations des annees 90, entre autre. et c’est sans oublier sa collection.

malbap

museep3/ le Museo Nacional de Arte Decorativo (en francais). Ce musée peut se diviser en deux visites: le RDC et étage montre la maison dans laquelle a vecu Josefina de Alvear et Matías Errázuriz et au S-S l’exposition du moment. J’ai vu Diseño finlandés del siglo XX Colección Design museum helsinski (un retour dans les années 70)

et ma tournée des musées de cette journée s’achève ici.

01 septembre 2010

5eme journée (partie A): ou la folie des visites de musées (ceux du matin)

Cette journée, j’ai établi un programme vraiment a éviter: visiter trop de musées (5 notamment). Mais la fin du séjour approchant et une envie énorme de les visiter m’ont conduite a ce programme de fou. Les deux premiers ouvrant le matin, j’ai commencé par le centre culturel de Borges et le musée carlos gardel.

(n’oubliez pas de cliquer sur les images)

sannicolas_map 1/ le centre culturel de borges (entrée gratuite en générale sauf une salle et rue viamonte, point 27 sur la carte) est un assemblage de différentes expositions du moment et non un musée sur la vie de Jean Luis Borges. Cet assemblage permet de trouver des salles á son gout (j’ai détesté la salle Francis bacon mais adoré origen de Fifi Tong (brasil) et les œuvres de graciela sacco) . Mais bon il y avait un congres et je peux dire que cela prenait de la place, je n’ai même pas visité la salle payante (l’unique), alors je suis sortie sur ma faim. Bien que le peu vu était sympa. Je dirais même que c’est un endroit plus pour les habitants que les touristes.

ccbp

balvanera_map 2/ le musée carlos gardel (entrée 1 pesos, point 22): bin je pense que c’est le musée que j’ai le moins apprécié, le terme qui me vient a la mémoire est “bordélique”, juste une exposition de tous ces disques, et un manque de chronologie dans sa vie. Mais ce musée se situe dans un quartier (abasto, désolée en espagnol) vraiment adorable et Carlos Gardel est aussi une grande institution en Argentine: le dieu tout simplement du tango. De plus, il s’agit vraiment de sa maison

gardelecritp ensuite je suis partie á la recherche de 3 autres en prenant l’avenida pueyrredon jusqu’á l’avenida libertador (palermo) avec au passage un arrêt obligatoire dans un café.